Conduire dans les grandes villes n’est jamais simple. Si la voiture souffre du style de pilotage, le conducteur est dans le même état. Marseille n’est pas une exception. Si vous devez conduire dans les rues de la ville, voici nos conseils pour être le plus confortable possible.

Vos voitures soumises à rude épreuve

Si vous passez quelques jours de vacances dans la cité phocéenne, vous n’avez pas de tracas à vous faire si ce n’est de bien prendre les petites rues du centre-ville et d’espérer qu’aucun automobiliste ne se loupera en se garant proche de vous.

Par contre, si vous roulez continuellement dans le centre, votre voiture risque de souffrir en restant à une vitesse lente. Prenez l’habitude de la pousser un peu plus en empruntant des grands axes.

Pour limiter la pollution de votre voiture et son bruit, ayez toujours un silencieux en état de marche. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez racheter vos pièces sur toppiecesvoiture.fr.

Évitez les bouchons dans la mesure du possible

Toutes les grandes villes connaissent leur lot de bouchons. Essayez de ne pas être sur la route entre 7h30 et 9h, et 17h à 18h30. Ce sont les horaires les plus difficiles. En dehors, munissez-vous d’une application comme Waze qui adapte votre trajet aux aléas de la circulation (bouchons, accidents, travaux…).

N’oubliez pas non plus que Marseille est une ville de football. Évitez de vous rendre proche du Vélodrome quand l’OM joue car beaucoup de rues sont bloquées et que les autres sont très difficiles d’accès.

Prévoyez un budget parking ou prenez les transports en commun

Ne comptez pas vous garer sur une place de parking gratuite près du Port ou la Bonne Mère (surnom donné par les habitants à la basilique Notre-Dame de la Garde). Vous devez prévoir un budget pour le stationnement de la voiture et faire la réservation en ligne pour être sûr d’avoir de la place.

Pour une ou deux heures, cela limite à quelques euros. Pour un abonnement mensuel, le prix avoisine les 200€.

Il est donc plus économique de prendre les transports en communs si vous en avez la possibilité.

Attention quand le mistral tape fort

Marseille est une ville ensoleillée et les Calanques font rêver. Il y pleut beaucoup moins qu’à Paris, mais un phénomène météorologique embête les habitants : le Mistral. Ce fort vent vient régulièrement souffler sur la ville.

Si vous conduisez en ville, vous n’avez aucune crainte à avoir. Par contre, si vous êtes sur les grands axes, les vents qui dépassent les 100 km/h peuvent provoquer quelques embardées pour votre voiture. Soyez vigilant. Dans la mesure du possible, ne sortez pas que le Mistral souffle beaucoup et si vous n’avez pas le choix, maintenez bien votre volant, surtout quand vous dépassez de gros véhicules qui provoquent des appels d’air.

N’oubliez pas les risques de vol

Marseille n’est pas une ville aussi dangereuse qu’aime le faire croire les médias. Néanmoins, comme dans toute grande ville, vous avez des quartiers où il est préférable de ne pas s’y rendre quand on n’est pas du coin.

Par exemple, ne laissez pas votre voiture garée dans les quartiers Nords de la ville avec en apparence vos affaires de voyage sur la banquette.

  • L'histoire illustrée de l'Olympique de Marseille - Un club, une légende
  • 100 histoires de légende du sport auto
Catégories : Déplacement urbain