Le Massif des Calanques est un lieu incontournable quand vous habitez Marseille ou que vous venez visiter la région. Plus jeune, je passais beaucoup de temps à me baigner là-bas. Puis, en vieillissant, j’ai accompagné ces baignades avec de longues marches.

La randonnée est parfaite dans ces lieux. Les décors vous émerveillent et quand vous quittez les lieux les plus touristiques, le calme vous permet de vous ressourcer.

Mais, ne sous-estimez pas votre matériel pour marcher. L’objectif est d’aller en dehors des chemins de plage. Donc, vos tongs et votre caleçon de plage ne suffisent plus !

Quel matériel pour randonner dans les Calanques ?

Tout randonneur doit être bien chaussé. Que vous marchiez dans les Calanques ou en Laponie, c’est la règle. Le mieux est de prendre des chaussures hautes car les roches et les pierres qui parsèment les lieux mettent à rude épreuve vos articulations.

Si vous randonnez en été, prévoyez de la crème soleil et une casquette. Le soleil tape fort à côté de la mer. En dehors de l’été, renseignez-vous bien sur les conditions climatiques. La pluie ou le mistral peuvent compliquer votre marche et même la rendre dangereuse.

Ayez toujours un téléphone. En cas de pépin, vous pourrez joindre facilement des secours. Une bouteille d’eau est nécessaire, et si vous prévoyez une longue sortie, ajoutez-en une deuxième et quelques aliments. Avec la chaleur, un épisode d’hypoglycémie pourrait vous faire perdre toutes vos forces.

Transportez vos affaires dans un sac comme ces modèles. Faits pour la randonnée, ils garantissent un port confortable et une bonne conservation de toutes vos denrées.

Quelles randonnées faire ?

Il n’y a pas une randonnée unique dans les Calanques. La plus simple est la Marseilleveyre qui se parcourt en moins d’une heure. Elle vous amène vite à côté du littoral.

Avec des enfants, vous avez encore une route facile d’accès avec la balade de Belvédère de Sugiton qui passe par Luminy.

De mon côté, je préfère un autre chemin, toujours à Sugiton, qui fait plus de 3 km et qui s’élève un peu.

Le mieux est de comparer en amont les parcours. Ne vous focalisez pas uniquement sur la distance. Le relief l’est tout autant pour décider de la difficulté de la rando. Le Routard à quelques guides dédiés à la région de Marseille et des Calanques dans lesquels vous trouvez des idées de marche.

Aimant le contact humain et les vrais conseils des locaux, j’ai souvent l’habitude d’aller dans les offices du tourisme pour obtenir des tuyaux quand je pars en vacances. Si vous êtes pareil, allez sur le site de tourisme de Marseille et récoltez les coordonnées.

C’est avec grand plaisir que je vois ma ville devenir de plus en plus touristique. Profitez-en !

  • Guide Calanques 2019 Carnet Petit Futé
  • Les Calanques... à pied - P132
Catégories : Loisirs et sorties